Médias

Par Martine Letarte; Québec Science

18 juillet 2017

[Femmes] verraient en fait une amélioration de leurs chances de succès de près de 30%, pour atteindre 70%. Avec un partenaire de 30 à 35 ans, le taux de succès grimpe aussi pour atteindre 54%.

Malgré le fait que quelques hommes célèbres aient eu une paternité tardive – dont Charlie Chaplin qui a eu son cadet à 73 ans ! – l’âge a aussi une influence sur la fertilité de l’homme. En particulier sur le taux de succès de la fécondation in vitro, selon une nouvelle étude.

À quel point ? Une femme de moins de 30 ans qui reçoit des traitements de fécondation in vitro avec un partenaire âgé entre 40 et 42 ans a un taux de succès de 46%. Si son partenaire a entre 30 et 35 ans par contre, ses chances sont plutôt de 73%.

C’est ce qu’on apprend dans une récente étude du Beth Israel Deaconess Medical Center and Harvard Medical School, dont les résultats ont été présentés plus tôt ce mois-ci lors du congrès annuel de la Société européenne de reproduction humaine et d’embryologie, à Genève.

En savoir plus

Contact Our Doctor