Blogue

Groupe de support pour la fertilité

En tant que directrice exécutive de l’Association Canadienne de Sensibilisation à l’Infertilité, j’ai appris au cours de mes douze années d’expérience en gestion de groupe de soutien que ces groupes ne peuvent être qu’aussi bons que leurs membres.  S’ils sont actifs et accueillant, le groupe fonctionnera bien pour tous.

Les groupes de soutien d’OriginElle, tenus à 18h les premiers mardis de chaque mois et gratuit à nos patients sont bien établis.  Nos groupes servent à partager et écouter avec des gens qui, comme vous, vivent l’expérience parfois difficile de la fertilisation in-vitro.

Nos groupes misent particulièrement sur les aspects émotifs du processus parce que ce sont ceux-ci qui causent le plus d’ennuis à nos patients.  L’ambiance détendue et conviviale de nos groupes encourage le partage et permet à nos membres de se confier ouvertement.

Certains de nos membres traversent parfois des périodes particulièrement difficiles.  Lorsqu’ils s’expriment, il arrive souvent que le reste de groupe réalise qu’ils ne sont pas seuls et leurs expériences offrent une perspective nouvelle au groupe.

Partager votre stress pour le libérer

Comme on dit, partager un problème le coupe en deux.  Partagez pour alléger votre stress.  Les membres de nos groupes cherchent souvent à simplement se libérer de leur stress accumulé et d’autres ne préfèrent qu’écouter.  Avez-vous subit cinq transfères sans succès? Des échecs répétés peuvent être très difficile à vivre.  Nos groupes vous aiderons surement à vous départir de tout ce stress et vous aider à persévérer.

D’autre part, verser quelques larmes peut être très bénéfique.  Une fois que ce gros nuage noir se vide, le soleil revient. N’inquiétez-vous pas, nos groupes ne sont pas que des sessions de larmes et de drames…mais nous gardons des mouchoirs à portée de main!

Nous examinons avec vous les frustrations reliées à l’infertilité.  Les gens ont tous des façons différentes de vivre l’expérience: certain deviennent colérique, d’autres deviennent même jaloux.  Ceci est particulièrement vrai pour les femmes de moins de 35 ans où il semble que tout le monde autour d’elles réussissent à devenir enceinte sauf eux.  Nous sommes là pour vous aider et vous guider.

Nous discutons également des problèmes reliés au travail puisque ce n’est pas tous les employeurs qui sympathisent avec leurs employés qui subissent des traitements de fertilité.  Les journées de congés, les tests, le manque de concentration – situation difficile pour employeur et employée.  Certaines patientes n’arrivent même pas à informer leurs employeurs par peur qu’elles perdront leur emploi!

Améliorez vos chances de succès

Des études démontrent que des exercices impliquant corps et âme aident à réduire le stress.  Alice Domar, psychologue spécialisée en infertilité, a réalisé des études qui démontrent même que les femmes qui participent à des groupes de soutien ont plus de chances de devenir enceinte!

Autant les couples que les célibataires sont bienvenus à notre groupe.  Les hommes offrent souvent de très bonnes interventions et les femmes ont la chance d’entendre leurs perspectives et leurs craintes.

Notre rôle de modérateur du groupe n’est que pour guider la conversation et d’écouter.  Nous avons plusieurs histoires de patients très encourageantes ainsi que des articles de journaux et de diverses publications qui pourraient bien vous aider.

Nous offrons les beignes et le café à chaque rencontre.  Joignez-vous à nous.  Notre groupe peut vous aider et vous donner le courage de continuer.

À bientôt!