Blogue

Léquipe de la Clinique OriginElle est fière d'annoncer son partenariat avec Medicard afin de faciliter votre accès au financement dans le but d'obtenir un des différents traitements offerts par la clinique mais qui ne sont plus couverts par la RAMQ.

Une importante étude démographique rend cette prédiction fiable à long terme dès le début du traitement.

Helsinki, le 6 juillet 2016: Trois femmes sur quatre débutant un traitement pour être fertile seront enceintes d’ici cinq ans suite au traitement ou à la période suivant immédiatement la conception naturelle de l’enfant. Les chiffres émanent d’une étude à grande échelle analysant les actes de naissances d’environ 20 000 femmes suivant un traitement pour être fertile au Danemark entre 2007 et 2010.

C’est officiel! Après quelques semaines d’incertitudes et de panique, nous aimerions vous annoncer la bonne nouvelle et clarifier la situation à propos des médicaments.

 

Monsieur le Ministre de la Santé et des Services Sociaux, Gaétan Barette a confirmé que les médicaments utilisés pour la procréation médicalement assistée (PMA) resteront couverts par la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ) suite à la publication de la liste des médicaments sur leur site. Cette nouvelle liste entrera en vigueur le 15 juin.

Chers patients,

À compter du 11 novembre 2015, les traitements de fécondation in vitro (FIV) ne seront plus assurés par la RAMQ. Cependant, pour certains patients, les traitements FIV commencés avant cette date pourront encore être assurés.

Pour les patients ayant débuté leurs traitements FIV avant le 11 novembre 2015, leurs traitements seront assurés jusqu’à la fin du cycle ovarien au cours duquel les traitements FIV ont eu lieu ou jusqu’à ce qu’il y ait une grossesse.

Près de 100 à 300 000 000 de spermatozoïdes entrent dans le vagin au moment de l’éjaculation lors des rapports sexuels. Cependant, moins de 25 spermatozoïdes atteignent l’ovule et un seul le pénètre pour la fécondation. La santé des spermatozoïdes est évidemment essentielle et elle dépend de la quantité, de la qualité et du mouvement des spermatozoïdes.