Médias

Top Sante logo

Par Top Santé

9 juillet 2017

Nous estimons que les femmes âgées de 30 à 35 ans qui tentent une fécondation in vitro avec un homme plus âgé qu'elles ont en moyenne 11 % de chances en moins de concevoir, par rapport aux femmes dont le partenaire est aussi âgé de 30 à 35 ans.

Lorsque l'homme dépasse l'âge de 40 ans, les chances de concevoir par FIV sont moins importantes : telle est la conclusion d'une nouvelle étude menée aux États-Unis.

La fécondation in vitro (FIV) est une technique de procréation médicalement assistée (PMA) : concrètement, l'ovule de la femme et un (dans le cadre d'une FIV ICSI) ou plusieurs (dans le cadre d'une FIV classique) spermatozoïdes de l'homme sont mis en contact dans un récipient. Si la fécondation survient, l'embryon est alors ré-implanté dans l'utérus de la femme quatre à cinq jours plus tard.

En savoir plus

Time

Par TIME Health

13 juillet 2017

"Maintenant, les femmes qui envisagent cette procédure pour préserver la fertilité et reporter la procréation ont plus d'informations à leur disposition", écrivent les auteurs dans un communiqué. “Compte tenu de ces données récentes, la cryoconservation des tissus ovariens devrait être considérée comme une option viable pour la préservation de la fertilité ".

By 2018, some 76,000 women in the U.S. will freeze their eggs every year to preserve their fertility and increase their odds of getting pregnant later in life. Yet egg freezing is by no means a solid insurance policy. Some estimates suggest that just under 24% of procedures will result in a live birth. The fertility field is looking for other options.

In a new study published in the journal Reproductive Sciences, two fertility experts argue that ovarian tissue freezing—a procedure that removes and freezes ovarian tissue for later use—could offer an alternative, especially for women who can’t undergo egg freezing for medical reasons.

En savoir plus

fortune logo

Par Fortune

6 juillet 2017

une nouvelle étude menée auprès de 150 femmes qui ont entrepris la congélation élective des ovules dans huit cliniques aux États-Unis et Israël a constaté que plus de 90% ont déclaré ne pas avoir volontairement reporté leur fertilité en raison d'une éducation ou d'une carrière professionnelle.

When companies like Facebook and Apple said in 2014 that they would start covering the cost of egg freezing for women, the backlash was swift.

As Fortune's Leigh Gallagher reported at the time, c ritics derided the new benefit as "a self-serving move to encourage women to take their eye off the biological clock so that they could double down and work harder throughout their 30s. It was paternalistic, sexist, and a trick to keep women childless and living at the office, all wrapped in the cloak of concern over women’s fertility issues."

En savoir plus